[tcm id= »2″] [tcm id= »5″]

Haaa les émotions ! Que ce soient les nôtres ou celles de notre enfant, elles nous jouent de drôles de tours parfois ! Ce sont elles qui nous poussent à crier, lorsque nous sommes énervés, à pleurer, lorsque nous sommes tristes… Ce sont elles surtout, qui conduisent nos enfants à avoir des comportements étranges… voire excessifs qui nous dépassent parfois. Si, en tant qu’adulte, nous sommes plus aptes à contrôler nos émotions, les enfants ne possèdent pas encore les mêmes capacités émotionnelles. A nous donc de les accompagner pour apprendre à gérer leurs émotions d’enfant. 

Lorsque j’étais enfant, on m’appris à dissimuler, enfouir et taire les émotions qui pouvaient déranger. J’avais enregistré qu’une petite fille qui boudait n’était pas belle, qu’il ne fallait pas être triste, qu’il n’y avait pas de raisons d’avoir peur face au chien des voisins, etc…

Plus tard, influencée par le modèle parental que j’avais reçu, j’ai eu tendance à répéter ce genre de phrases aux enfants que j’accompagnais. Je pensais qu’accorder de l’importance aux émotions les développait. Je m’empressais alors, avec toute ma bienveillance, de sécher les larmes des enfants qui pleuraient, je haussais le ton face à un enfant en colère ou je niais les peurs d’un autre en disant que ça ne faisait pas peur…

C’est au cours d’une formation sur l’intelligence émotionnelle que j’ai compris que je me trompais totalement ! J’ai alors découvert le rôle et l’impact des émotions sur nos comportements, nos doutes, nos réactions et sur notre vie toute entière ! En fait, TOUT ce que nous faisons au quotidien est déterminé par la façon dont nous gérons nos émotions. J’ai également compris pourquoi les enfants vivaient de telles tempêtes émotionnelles. Surtout, j’ai appris à accueillir les émotions des enfants pour leur permettre de mieux les gérer.

 

1ère étape quand on apprend à gérer les émotions de l’enfant : le risque de nier ses émotions.


Le danger lorsque l’on tente de refouler les émotions des enfants est au contraire de les renforcer. Grâce aux avancées des neurosciences affectives, nous savons désormais que cela a des effets très négatifs. En effet, les émotions, pour passer, ont besoin d’être exprimées et reconnues, sans quoi, elles s’amplifient et finissent par jaillir de plus belle !

Empêcher son enfant d’exprimer ses émotions revient à ne pas comprendre ses réactions. Dans ce cas, il est impossible de répondre à ses besoins. Le risque, c’est alors que l’enfant développe des comportements indésirables : il pique des colères, fait des caprices, se sent incompris, manque de confiance en lui, se repli sur lui même… Dans cette conjoncture, le climat familial peut vite devenir tendu !

Au fil de mes accompagnements auprès des parents, j’ai repéré 3 grandes erreurs majeures que nous avons tendance à faire quand il s’agit des émotions de nos enfants:

  • Nier leurs émotions « mais non, les araignées ne font pas peur… » « il ne faut pas pleurer pour ton dessin, tu en feras un autre… »
  • Punir un enfant qui est en proie à une vive émotion “Puisque tu boudes, nous n’irons pas faire du manège! » « va te calmer dans ta chambre et réfléchir à ton comportement… »
  • Confondre émotions et réactions émotionnelles.
Apprendre à son enfant à gérer ses émotions : Le danger lorsque l'on tente de refouler les émotions des enfants est au contraire de... les refouler.

Lire aussi : Pourquoi et comment remplacer la punition?


Pourquoi gérer les émotions de son enfant?


Rassurez-vous, il est possible de dompter les émotions et d’en faire des alliés. Nous pouvons apprendre très tôt à nos enfants à reconnaître, gérer et exprimer leurs émotions. Les conséquences de cet apprentissage sont ainsi bénéfiques pour toute la famille :


Pour l’enfant :

  • Il comprend ce qui se passe dans son corps et dans sa tête et apprend à décoder le langage corporel.
  • Il peut exprimer ses désaccords sans taper du pied, crier ni bouder.
  • Il comprend les émotions de ses camarades.
  • Il développe des relations plus harmonieuses avec son entourage.
  • Il devient plus autonome et peut trouver lui même des solutions pour résoudre ses problèmes.
  • Il développe sa confiance en lui.
  • Il est plus heureux et plus serein.

Lire aussi : 3 façons de renforcer la confiance en soi de son enfant.


Pour la famille :

  • Vous comprenez pourquoi votre enfant réagit de façon si excessive : pourquoi il se roule par terre, crie, pleure et vous savez comment réagir face à ces comportements.
  • Vous pouvez combler ses besoins et réduire ses comportements inadaptés sans chercher à étouffer ses émotions.
  • Vous évitez les punitions qui ont des effets négatifs.
  • Vous êtes plus disponibles pour votre enfant et vous l’aidez à apaiser ses émotions ce qui renforce votre lien d’amour et de confiance.
  • Vous communiquez sans crier, sans menaces ou chantage.
  • Vous retrouvez une ambiance familiale calme et détendue.
Apprendre à gérer ses émotions : C'est bénéfique pour l'enfant... et pour toute la famille !


Comment les parents de Victor ont ils réussi à stopper les « caprices » de leur fils ?


Lorsque j’ai rencontré les parents de Victor pour la première fois, ils me paraissaient à bout de souffle, désemparés. Ils décrivaient leur fils de 6 ans comme un petit garçon « dynamique », « capricieux » et « colérique ». D’après eux, Victor ne supportait pas la moindre frustration etfaisait des « crises » pendant lesquelles il lui arrivait de taper et crier

Voici ce que nous avons mis en place ensemble pour aider Victor à apprendre à contrôler ses émotions:

🎀  Les parents de Victor se sont formés à la gestion des émotions :

Je leur ai appris à identifier le rôle des émotions, leurs fonctions, leurs conséquences négatives lorsqu’elles sont refoulées. Mais également, comment s’en libérer et pourquoi les enfants, en raison de leur cerveau immature, n’ont pas la capacité de les gérer seuls. Ils ont saisit la différence fondamentale entre une émotion, qui est saine, et une réaction émotionnelle («crise»). Ils ont surtout compris comment réagir face aux comportements excessifs de leur fils pour ne pas les renforcer.

🎀 Victor à pu exprimer ses émotions :

Pour cela nous avons utilisé différents outils de gestion des émotions et notamment le jeu des cartémotions. Au travers de mimes, de devinettes, de mises en situation Victor a appris à reconnaître ses émotions et comprendre ce qui se passait en lui.  Surtout, il a pu mettre des mots sur ses ressentis. Ses parents ont ainsi pu comprendre certaines de ses réactions. 

🎀 Nous avons réalisé une boîte à émotions :

De manière générale, les enfants adorent jouer, c’est pour cette raison que les outils de gestion des émotions sont particulièrement efficaces. Nous avons utilisé “la boîte à outils des Par’Ambitieux” pour permettre à Victor de choisir les outils qui l’aident à exprimer ses émotions de façon adaptée, mais aussi à retrouver son calme. Il est désormais plus autonome dans la gestion de ses émotions. 

Au final, après quelques séances, Victor ne faisait plus de « caprices » ! Oui, bien sûr, il lui arrive toujours de faire des colères parfois, ce qui est normal (voire nécessaire). En revanche, il possède désormais des outils pour exprimer ses ressentis sans taper ou crier. Ses parents quant à eux, savent maintenant comment réagir face à ses comportements débordants. 

Vous aimez l’article ? Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver facilement 😉


Comment utiliser “la boîte à outils des Par’Ambitieux” pour permettre à votre enfant d’exprimer ses émotions de façon adaptée.


Je vous invite à en découvrir davantage sur la question des émotions et surtout, à tester “la boîte à outils des Par’Ambitieux”. Elle vous permettra  d’apprendre à votre enfant de nouvelles façons d’exprimer ses émotions et ainsi être plus serein au quotidien.

Pour vous aider à faire vos premiers pas vers la gestion des émotions, et savoir comment vous aussi, vous pouvez utiliser « la boite à outils des Par’Ambitieux », j’ai justement conçu un mini guide sur le sujet.

Ce que vous allez apprendre dans ce guide gratuit :

  • Les différents types d’émotions.
  • Les besoins cachés derrière les émotions.
  • Comment utiliser « la boite à outils des Par’Ambitieux » pour retrouver une ambiance sereine à la maison.
  • La checklist des 15 outils indispensables pour gérer les émotions.

Téléchargez le mini guide ci-dessous pour accéder à tout cela…